Comment faire un CV Et faire VITE pour convaincre

Le CV est l’un de vos outils les plus précieux. C’est lui qui vous permettra d’obtenir un entretien d’embauche.

Outil marketing à part entière, un CV professionnel vous permet d’attirer l’attention d’un employeur. Il doit donc se distinguer des autres, être esthétique, efficace, et permettre de vous mettre en valeur et de vous rendre unique après une lecture de quelques secondes.
En moyenne, un employeur passe environ 40 secondes à lire un CV qu’il reçoit, comme le montre l’étude Miratech. A vous de sortir du lot durant ces 40 secondes!
1ère étape : Réaliser un bilan personnel faire un cv – bilan personnel
Pour rédiger un bon CV professionnel, la première étape consiste à noter sur un brouillon l’intégralité des éléments que vous pourrez utiliser.
Vous devez donc prendre du recul sur votre parcours, sur votre histoire, vos compétences et vos intérêts personnels. Notez, avec le plus de détails et d’informations possibles :
Votre objectif :
Précisez, en une ou deux phrases, quel est votre objectif professionnel. L’emploi que vous aimeriez occuper, la fonction précise si vous la connaissez.
Votre parcours académique :
Où avez-vous étudié ? Jusqu’à quel niveau ? Avez-vous choisi des spécialisations ? Avez-vous passé des examens spécifiques et obtenu des notes attractives ? Avez-vous réalisé des projets dans le cadre de vos études ? Des échanges à l’étranger ? Pris part à des associations ? Précisez les choses que vous avez accomplies, les résultats atteints.
Votre parcours professionnel :
Avez-vous eu des expériences professionnelles, ou semi-professionnelles ? Des expériences de travail non-officielles ? Notez toutes vos expériences. Soyez précis : notez les actions réalisées, les solutions trouvées, etc. Ne faites pas que « lister » vos expériences, développez-les, et montrez que vous avez accompli des choses, et contribué à un changement.
Les langues que vous maîtrisez :
Vous pouvez noter les expériences pratiques que vous avez eu avec ces langues (période à l’étranger, expérience en entreprise), et vos notes aux examens de référence.
Autres :
Notez également toutes les informations qui peuvent être valorisables : participation à un projet personnel ou professionnel en groupe, actions réalisées dans une association, résultats obtenus dans un sport, et autres accomplissements.
Vos 3 plus grands accomplissements :
Essayer de distinguer, au sein de votre parcours, les 3 accomplissements ou réalisation qui ont le plus d’importance à vos yeux. Ce classement vous aidera à privilégier certains éléments dans votre curriculum vitae par la suite, si vous manquez d’espace et devez faire un choix.
Vos 3 points forts :
Au vu de votre parcours, choisissez trois points forts principaux. Ceux-ci vous permettrons d’orienter la façon dont vous allez rédiger votre CV, afin de les mettre en valeur.
2ème étape : Analyser votre bilan et rendre votre parcours cohérent
faire son cv – garçon qui fait le bilan
Une fois votre bilan complet réalisé, vous devez l’interpréter. En faisant un lien entre votre parcours académique, l’enchaînement de vos différentes expériences, et votre objectif, vous devez trouver une logique, une cohérence. Chacune de vos expériences doit compléter logiquement la précédente, et la somme de ces expériences, la direction globale choisie, doivent mener logiquement au poste auquel vous postulez à travers le curriculum vitae.
Si vos expériences et accomplissements ne sont pas forcément liées entre eux, à vous de réussir à faire un lien logique, en utilisant des compétences ou des réalisations communes aux différentes expériences.
La cohérence de votre parcours est primordiale dans votre CV, car elle est la preuve que vous vous connaissez vous-même, que vos objectifs sont clairs, et que vous savez où vous allez professionnellement. Les recruteurs recherchent justement des personnes motivées par leur futur emploi, et non des personnes cherchant un travail par défaut, sans se soucier du secteur.
Veillez donc à ne pas lister des expériences qui n’ont aucun point commun. Liez-les entre elles, la cohérence est primordiale. N’hésitez pas à exclure du CV les informations qui ne s’intègrent pas du tout dans l’identité globale que vous souhaitez véhiculer.
Si vous n’avez que très peu d’expérience, décortiquez vos activités extrascolaires pour trouver des compétences, qualités, que vous avez développé à travers ces activités.
comparaison de coherence entre deux CVs
3ème étape : Adapter votre contenu à l’offre choisie et mettre en valeur vos compétences et accomplissements
Une fois les informations de votre CV choisies et liées entre elles, vous devez à présent choisir les mots que vous utiliserez, et les descriptions que vous allez inclure dans le CV. Pour cela, vous devez suivre 2 règles importantes :
1- Adapter votre CV à l’offre :
Une des erreurs principale faite par les étudiants est d’envoyer le même CV à toutes les offres auxquelles ils postulent. C’est une erreur courante, et assez grave. En effet, un recruteur distingue très rapidement lorsqu’un CV est générique, et qu’il permet de répondre à plusieurs offres du même secteur.
Au contraire, vous devez adapter chacun de vos CV aux offres liées, car le CV moderne est un CV personnalisé. Pour cela, modifiez les descriptions de vos expériences professionnelles, les compétences que vous avez développées, et adaptez-les à l’offre en question, quitte à reprendre en partie le vocabulaire utilisé dans l’offre. En personnalisant au maximum votre curriculum vitae, vous vous distinguerez des autres en présentant un profil parfaitement adapté au poste.
Ne pensez pas à vos besoins, mais à ceux de votre employeur.
Apprenez donc à relier vos expériences avec les compétences recherchées par l’employeur. Il y a quasiment toujours des liens à faire, des choses à mettre en valeur.
2- Être précis, mettre en valeur des compétences et des accomplissements
Lorsque vous décrivez vos expériences professionnelles, associatives, ou autres, il est primordial de donner une impression d’activité. Il est courant dans les CVs de voir une succession d’expériences professionnelles présentées de manière assez neutre.
Exemple :
2011 – Commercial – Journal 23
Prospection de partenaire et clients pour le journal.
Il y a plusieurs problèmes dans cette expérience. Tout d’abord, le titre choisi, ainsi que sa description, donnent un aspect passif. Ensuite, la description, comme le titre du poste ne sont pas précis du tout, et ne donnent aucune information sur les compétences qui ont été développées, et sur ce qui a été accompli.
Correction :
2011 – Responsable commercial et partenariats – Journal 23
Pilotage d’une équipe de 2 commerciaux. Création d’une feuille de route commerciale afin d’automatiser le processus d’appel. Créations de 3 nouveaux partenariats avec des entreprises locales, et acquisition de 103 nouveaux abonnés sur une période de 6 mois.
Dans cette version, l’intitulé du poste et légèrement plus précis, et la description de l’expérience met l’accent sur des accomplissements et des compétences. Les résultats sont précis, chiffres à l’appui, et témoignent de votre implication et de votre réussite.
Veillez donc à mettre en valeur les éléments qui sont valorisés par les employeurs :
Accomplissements
Résolutions de problèmes
Analyses de situations
Leadership, gestion d’une équipe
Travail en équipe
Expertise dans un domaine
4ème étape : Rédiger un CV et le mettre en forme
creer un cv – cv sur une table
Une fois le contenu de votre CV rédigé, il ne reste plus qu’à lui créer une forme. Quelques règles à prendre en compte :
Un CV professionnel doit tenir sur une page.
Vous n’avez pas à mettre de photo sur votre CV, sauf si l’offre le demande. Dans ce cas, choisissez une photo professionnelle, faite sur mesure.
Le contenu du curriculum vitae doit être un peu aéré (sauts de lignes, etc.) pour le rendre le plus lisible possible.
Tout le contenu doit être parfaitement aligné.
Un bon CV professionnel est un CV simple. Évitez le surplus de couleurs, les designs trop travaillés, les formes originales. A moins de postuler pour un poste en art ou graphisme, ce genre de variations jouera plutôt en votre défaveur. Privilégiez donc un design simple et clair, pour créer un CV moderne sans en faire trop.
L’étude réalisée par Miratech prouve d’ailleurs que la lecture du recruteur se concentre sur le haut et la gauche du document, soit une lecture en F. Les CVs originaux, avec plusieurs colonnes et des éléments dispersés ont donc potentiellement moins d’impact qu’un CV classique.
creer un cv – lecture en F du recruteur
Lecture en F – Etude Miratech
Les sections de votre CV, dans l’ordre :
1) Titre du CV
Le titre du CV est facultatif. Vous pouvez choisir de l’indiquer ou non. Dans certains cas, il peut être apprécié par les recruteurs de connaître directement votre objectif à travers le titre. A vous de choisir le format que vous préférez. Si vous choisissez de mettre un titre, faites-en sorte que celui-ci soit parfaitement adapté à l’offre d’emploi. Allez droit au but, n’étalez pas toutes vos compétences dans le titre.
Comment faire un cv – Exemple de titre
2) Informations personnelles :
Commencer par votre Prénom et votre Nom, indiqués dans un style légèrement différent du reste du document (du gras, et une police légèrement supérieure par exemple). Indiquez ensuite votre âge, une adresse, et votre numéro de téléphone. Veillez à donner un numéro de téléphone sur lequel vous êtes joignable à toute heure, par exemple votre téléphone portable. Finissez par renseigner votre adresse mail. Évitez les adresses mail enfantines ! Afin de paraître parfaitement professionnel, créez-vous une adresse Prénom.Nom@gmail.com. Enfin, si vous avez le permis, indiquez le dans cette section.
faire un cv – partie informations personnelles
3) Expériences professionnelles :
Choisissez les expériences les plus importantes. Et présentez les dans l’ordre chronologique, la plus récente placée en haut du CV.
cv – partie experience professionnelle
4) Études :
Renseignez les étapes majeures de votre parcours académique, par ordre chronologique. Précisez le nom des établissements, vos spécialisations, vos diplômes, et les projets que vous avez réalisés. A moins d’avoir des scores impressionnants, ne précisez pas vos notes à certains examens de référence. Une note moyenne, ou du moins commune, ne vous mettra pas en valeur.
Soyez précis et concis ! Si votre vrai atout repose sur votre expérience professionnelle, ne perdez pas de l’espace en ajoutant trop d’informations superflues dans la partie études.
cv – partie etude
Note : vous pouvez choisir d’inverser « Expériences professionnelles » et « Etudes » en fonction de vos forces. Si vos études sont plus valorisantes, et que vous avez peu d’expérience professionnelle, vous pouvez commencer par vos études.
5) Langues :
Précisez les langues que vous maîtrisez, et les contexte dans lesquels vous avez pu en faire la preuve.
6) Autre informations :
Renseignez dans cette section les autres informations que vous souhaitez mettre en valeur, et qui vous valorisent. Par exemple : des résultats sportifs, un accomplissement associatif, des compétences techniques dans un certain domaine, etc.
Encore une fois pensez accomplissements, et soyez précis. Une liste des sports que vous pratiquez et des lieux que vous avez visité n’intéresse personne. A l’inverse, un information précise sur un accomplissement associatif sportif souligne vos capacités.
cv – partie langues et autres informations
Attention aux approximations et aux petits mensonges
En rédigeant un CV, vous pouvez être rapidement tenté de ne pas mentionner certains détails, ou d’embellir votre situation. Par exemple, vous pouvez oublier de mentionner que votre expérience en entreprise était en fait un stage, ou vous autoproclamer responsable marketing alors que vous étiez assistant marketing.
Un conseil, abstenez-vous ! Il est très facile de nos jours, pour un recruteur, de vérifier toutes les informations présentes sur votre CV, en cherchant sur internet, en envoyant quelques mails ou en passant quelques coups de fil. La conséquence d’une vérification peut-être tragique pour vous, surtout s’il s’agit du job de vos rêves.
En conclusion, ne mentez pas, et soyez précis(e). Vous avez forcément beaucoup de qualités, de l’expérience et des compétences à valoriser, alors n’inventez pas. Soyez vous-même, car c’est cela que les recruteurs recherchent.
Comment faire un CV sans expérience à valoriser ?
comment faire un cv – un jeune ecrit
Parmi les questions qui sont le plus posées, celle-ci : « Comment faire un CV sans expérience professionnelle à mettre en avant? ».
Pour les étudiants sortis récemment de leurs études et nouveaux sur le marché du travail, rédiger un CV professionnel peut être un grand défi. La raison principale? Le manque d’expérience, et la peur de ne rien avoir à valoriser.
N’ayez crainte, nous sommes tous passés par là. Dans les faits, vous n’avez qu’un seul défi : faire en sorte que votre section « expérience professionnelle » ne soit pas vide, ou remplie d’expériences très peu liées à l’offre à laquelle vous répondez. Pour cela, vous devez mettre l’accent sur vos accomplissements personnels et vos compétences. Ne prenez pas le risque de mentir, veillez simplement à bien vendre tous vos accomplissements.
Pour rédiger un curriculum vitae de qualité sans « expériences » professionnelles, voici quelques stratégies :
Mettez l’accent sur vos compétences. Commencez d’abord par revoir les autres sections de votre CV, et veillez à y insérer des compétences. Ces compétences doivent correspondre parfaitement à celles qui sont décrites dans l’offre à laquelle vous postulez, et être illustrées de manière crédible. Concrètement, vous renforcez l’attrait des autres sections de votre CV.
Développez les autres sections de votre CV.Pour que votre section « expérience professionnelle » ne paraisse pas trop vide, vous pouvez agrandir très légèrement d’autres sections, comme celle des études. Rajoutez vos accomplissements, vos notes (si elles sont remarquables) à des examens de référence, etc. Vous pouvez également étoffer la partie des langues, ou des compétences en informatique, en ajoutant quelques exemples forts. Enfin, vous pouvez détailler vos expériences associatives, etc.
Encore une fois, veillez à étoffer tout en répondant parfaitement à l’offre, et en mettant en valeur vos compétences. Et attention à ne pas en faire trop, mieux vaut rester sobre, un CV simple est plus apprécié qu’un CV débordant d’informations.
Misez sur vos expériences personnelles et vos stages.Remplissez la partie professionnelle avec des expériences aux durées crédibles, en les liant à l’offre à laquelle vous répondez. Que ce soit à travers vos stages, vos petits jobs, votre association ou encore votre club sportif, vous avez forcément des compétences recherchées par l’employeur. A vous de les mettre en valeur dans votre CV. Montrez que vous avez beaucoup appris de toutes vos expériences, même les plus simples, et que votre capacité d’adaptation est grande.
En suivant ces stratégies, vous parviendrez à rédiger un CV professionnel vous mettant en valeur.

Commentaires

Formulaire de contact

Envoyer