Les formes de la monnaie non fiduciare

Les formes de la monnaie non fiduciare


Aujourd’hui, avec la baisse de l’usage des espèces, les entreprises et les ménages ont l’essentiel de leur argent déposé sur leur compte bancaire. 

La monnaie commerciale est devenue la monnaie la plus utilisée par les entreprises et les ménages. L’évolution de l’usage des paiements a également favorisé l’apparition de monnaie électronique ou de monnaies locales. 
Nous allons donc détailler la monnaie commerciale d’une part, la monnaie électronique d’autre part, enfin les monnaies locales.

1- La monnaie commerciale

La monnaie commerciale est constituée des sommes inscrites sur les comptes bancaires des clients des banques. Cette monnaie dite scripturale représente aujourd’hui 90 % de la monnaie en circulation, les 10% restants étant constitués de billets et pièces. On dit que la monnaie commerciale est émise par les banques commerciales car les crédits octroyés par les banques commerciales sont la source directe des dépôts bancaires d’où l’expression « les crédits font les dépôts ». Comptablement, les banques commerciales créent la monnaie commerciale lorsqu’elles octroient des crédits à leurs clients et créditent leurs comptes en banque. Le consommateur utilise ensuite cette monnaie créée à travers différents moyens de paiement comme le virement, la carte bancaire, le chèque, ou même depuis peu, le téléphone. 
Comme évoqué dans la précédente capsule, quelle que soit sa forme, la monnaie a la même valeur. 10 € valent toujours 10 €, que ce soit sur un billet, ou sur un compte de banque commerciale ou sur un compte de banque centrale : on parle d’échange à parité.

2- La monnaie électronique

La monnaie électronique s’est développée au fil des évolutions technologiques et du développement des achats sur Internet. Elle correspond à une somme d’argent prépayé, c’est-à-dire stockée sous forme électronique (par exemple carte prépayée, porte-monnaie électronique) en contrepartie d’une remise de fonds.
La monnaie électronique est une forme de monnaie spécifiquement dédiée au règlement de transactions et, pour ce faire, le détenteur de monnaie électronique doit au préalable obligatoirement approvisionner un compte de monnaie électronique tenu soit par sa banque, soit par un établissement de monnaie électronique (par exemple Paypal, le plus connu).

3- Les monnaies locales

Généralement mises en place par des associations ou des collectivités, ces monnaies s’utilisent dans une zone géographique limitée, auprès de commerçants partenaires. Leur objectif est de développer l’économie locale, souvent avec des préoccupations sociales et solidaires.

Commentaires

Formulaire de contact

Envoyer